Paroisse Bienheureux Noël Pinot Presbytère 35 Rue de l’Hôtel de Ville 49440 Candé Tél. 02 41 92 71 46

Changement pour le “NOTRE PÈRE”…

Noël Pinot |  14 novembre 2017 |  

Laisser venir à moi les petits enfants

 

L'Eglise tient comme à la prunelle de son œil au « dépôt de la foi », c'est-à-dire à toute la Révélation Biblique, aux enseignements des Pères de l'Eglise et à toute l'interprétation du « Magistère ». Le joyau des joyaux de tout est certainement l'Evangile, et un centre en est la prière de Jésus : le NOTRE PERE. 

Le dimanche 3 décembre, 1er dimanche de l'Avent, quand nous dirons dans le NOTRE PERE : « et ne nous laisse pas entrer en tentation » à la place de : « et ne nous soumets pas à la tentation », nous participerons à cette TRADITION (=TRANSMISSION) du juste dépôt de la foi. Même si nous disons « soumets » depuis 1966, ce n'est pas une raison pour continuer. Dieu ne peut pas nous « soumettre » à la tentation. C'est mon cœur, mon désir, ma volonté qui peut se laisser attirer par le Mal (avec un grand M, c'est-à-dire, le Malin) et qui « entre» en tentation. Et nous demandons à Dieu de nous retenir sur ce chemin glissant.   

Certes, « tentation » n'est pas péché. Jésus lui-même a subi la Tentation. Il a vécu ressenti et expérimenté cette volonté perverse du Malin. Mais Lui n'a pas péché. Ce qui n'est pas notre cas. Nous demandons donc à Dieu de ne pas nous laisser « entrer en tentation », pour ne pas pécher, pour ne pas être vaincu par le Malin. 

Abbé André Fillaudeau